avr 202012
 

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيم

La louange est à Allâh le Seigneur des mondes Celui Qui existe sans début, sans fin, sans endroit, sans comment et ne dépend pas du temps, rien n’est tel que Lui et Il est Celui Qui entend et Qui voit, quoi que tu puisses imaginer Dieu en est différent, et que l’élévation en degré et la préservation de sa communauté de ce qu’il craint pour elle soient accordées à notre maître MouHammad Al-‘Amîn, l’Honnête, celui qui a appelé à la religion de vérité, l’islam la religion de tous les Prophètes du premier ‘Adam au dernier MouHammad.

Le wouDôu’ fait partie des conditions de validité de la prière, conformément à la parole de Allâh ta`âlâ :

﴿يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُواْ إِذَا قُمْتُمْ إِلَى الصَّلاةِ فاغْسِلُواْ وُجُوهَكُمْ وَأَيْدِيَكُمْ إِلَى الْمَرَافِقِ وَامْسَحُواْ بِرُؤُوسِكُمْ وَأَرْجُلَكُمْ إِلَى الْكَعْبَينِ﴾

( yâ ‘ayyouha l-ladhîna ‘âmanôu ‘idhâ qoumtoum ‘ila S-Salâti faghsilôu woujôuhakoum wa ‘aydiyakoum ‘ila l-marâfiqi wa msaHôu birou’ouçikôum wa ‘arjoulakoum ‘ila l-ka`bayn )

qui signifie :  » Ô vous qui avez cru, quand vous vous apprêtez à faire la prière, lavez vos visages, vos mains et vos avant-bras jusqu’aux coudes, passez les mains mouillées sur vos têtes et lavez vos pieds jusqu’aux chevilles  » [sôurat Al-Mâ’idah /6]

Le wouDôu’ comporte des actes obligatoires et des actes surérogatoires, il y a d’autre part un certain nombre de choses qui annulent le wouDôu’.

Les actes obligatoires du wouDôu’ :

Il y a six actes obligatoires dans le wouDôu’ . Sans l’un ou l’autre de ces actes le wouDôu’ n’est pas valable.

Ces actes obligatoires sont les suivants :

1- l’intention : elle a lieu dans le cœur et doit être simultanée avec le lavage du visage. On dit par exemple dans son cœur : ( nawaytou l-wouDôu’ ) « Je fais l’intention de faire le wouDôu’ « .

2- laver le visage en entier : de l’endroit où les cheveux poussent habituellement jusqu’au menton, et d’une oreille à l’autre.

3- laver les mains et les avant-bras, coudes compris : le coude est la jointure des os de l’avant-bras et du bras.

4- passer la main mouillée sur la tête ou sur une partie de la tête : il suffit en effet de passer la main mouillée sur une partie de la tête.

5- laver les pieds, chevilles comprises : les chevilles sont les deux os saillants de l’articulation du pied avec la jambe.

6- l’ordre : c’est-à-dire faire les actes obligatoires selon l’ordre dans lequel ils ont été cités, de sorte qu’intervienne d’abord l’intention au moment du lavage du visage, puis le lavage du visage, puis le lavage des mains et des avant-bras, puis le passage de la main mouillée sur une partie de la tête et enfin le lavage des pieds.

Remarque: On peut passer les mains mouillées sur les bottines à la place de laver les pieds avec les conditions. Ainsi on fait le WouDou’ et on met des bottines en cuirs ou autre matière pure (comme des chaussons de plongé) qui couvre les chevilles et qui ne fait pas rentrer l’eau quand on essuie dessus et on les garde et quand on perd le WouDôu’ on refait en gardant les bottines à la place de laver les pieds, on passe la main mouillée sur les bottines. Si on enlève une des bottines, dans ce cas on ne peut plus utiliser cette permission (il faut dans ce cas faire l’ablution en lavant les pieds), de même si on perd la grande ablution. La permission dure un jour et une nuit (24 heures) selon ach-châfi`iyy pour le résident et trois jours pour le voyageur (qui remplit les conditions) et n’a pas de durée fixe selon les maîlikiyy.

Les actes surérogatoires (sounnah) du wouDôu’ :

Ce sont les actes sans lesquels le wouDôu’ reste valable ; toutefois, on manque la récompense de ces actes si on ne les fait pas. Ainsi le wouDôu’ est valable de la part de celui qui ne fait pas les actes surérogatoire du wouDôu’ et il n’est pas valable de la part de celui qui ne fait pas l’un ou l’autre des actes obligatoires du wouDôu’.

Parmi les actes surérogatoires du wouDôu’ :

1- la basmalah -dire- « bismi l-Lâh  » ;

2- lavez les mains jusqu’aux poignets ;

3- utiliser le siwâk -le frottoir à dent- ;

4- introduire de l’eau à l’intérieur de la bouche ;

5- introduire de l’eau à l’intérieur du nez ;

6- passer les mains mouillées sur toute la tête ;

7- passer les mains mouillées sur les deux faces des oreilles, face apparente et face cachée, avec une eau nouvelle ;

8- faire entrer les doigts en faisant pénétrer l’eau entre les doigts et les orteils et faire entrer les doigts en faisant pénétrer l’eau à l’intérieur de la barbe épaisse ;

9- commencer par la droite avant la gauche ;

10- tripler : c’est-à-dire laver ou passer la main mouillée sur chaque membre trois fois ;

11- passer la main sur les membres durant le lavage ;

12- faire des actes en continu, les membres les uns à la suite des autres : c’est-à-dire laver le membre avant que le membre précédent ait eu le temps de sécher ;

13- maintenir l’intention [de rechercher l’agréement de Dieu] présente du début jusqu’à la fin de l’acte;

14- réduire la quantité d’eau utilisée pour le wouDôu’ ;

15- dépasser ce qu’il est obligatoire de laver lors du lavage du visage, cela s’appelle al-ghourr ;

16- dépasser ce qu’il est obligatoire de laver lors du lavage des mains et des pieds, cela s’appelle at-taHjîl ;

Enfin, lorsqu’on a terminé le wouDôu’ il est recommandé de dire :

« أشهدُ ألاّ إله إلاّ الله وحده لا شريك له وأشهد أنّ محمدا عبده ورسوله اللهم اجعلني من التوّابين واجعلني من المتطهرين »

( ach-hadou ‘an lâ ‘ilâha ‘il-la l-Lâh wa ‘ach-hadou ‘anna MouHammadan `abdouhou wa raçôulouh,’Allâhoumma j`alnî mina t-tawwâbîn wa j`alnî mina l-moutaTahhirîn )

ce qui signifie : « Je témoigne qu’il n’est de Dieu que Allâh et je témoigne que MouHammad est Son esclave et Son Messager. Ô Allâh, fais que je sois au nombre de ceux qui se repentent et que je sois au nombre de ceux qui se purifient ».

Les conditions de validité de la purification (at-Tahârah)

Les conditions de validité de la purification sont :

1 – L’Islam, ainsi la purification n’est pas valable de la part du mécréant, donc on ne dit pas à un non musulman fais l’ablution, mais on dit devient musulman en prononçant les deux témoignages, après cela fais l’ablution, voir : Devenir Musulman / Se Convertir à l’Islam

2 – Le discernement, par conséquent la purification n’est pas valable de la part du fou ou de l’enfant qui n’a pas atteint l’âge de distinction. L’âge de distinction, c’est lorsque l’enfant a atteint un âge auquel il comprend la question et sait formuler la réponse (comme de lui demander combien il y a de jours dans la semaine ou de mois dans l’année) ;

3 – L’absence de tout ce qui empêche l’eau de parvenir au membre qui doit être lavé, ou à ce sur quoi on doit passer la main mouillée, par conséquent s’il y a quelque chose qui empêche l’eau d’y parvenir comme de la graisse qui colle à la peau (et qui empêche l’eau d’y parvenir), la purification n’est pas valable, contrairement à ce qui dissimule la couleur de la peau sans pour autant empêcher l’eau de parvenir jusqu’au membre, tel que l’encre, cela n’empêche pas la validité de la purification. Ainsi si la femme a mis du vernis à ongle, sa purification n’est pas valable.

3 – L’écoulement de l’eau : ainsi le simple passage de la main mouillée n’est pas suffisant à la place du lavage, parce que l’écoulement est une condition pour la validité de la purification. L’écoulement de l’eau signifie que l’eau passe sur la peau en coulant, même si cela est réalisé par l’accompagnement de la main. Ainsi, le simple passage de la main que l’on n’appelle pas lavage n’est pas suffisant.

5 – Que l’eau soit purificatrice : c’est une eau pure par elle-même et qui peut purifier quelque chose d’autre. voir : Les Sortes d’Eau : Pure, Impure…

الحمد لله رب العالمين

La louange est à Allâh, le Créateur du monde.

image_print
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • Add to favorites
  • Email
  • Google
  • Pinterest
  • StumbleUpon
  • Delicious
  • LinkedIn
  • RSS

  4 commentaires à “Comment Faire le WouDou’ la Petite Ablution Correctement”

  1.  

    une femme peut elle faire l’ablution tout en gardant vernis ou autre produit sur l’ongle ?

  2.  

    Comment faire la prière pour la personne qui y a des problèmes d’incontinence urinaire ?

    La personne qui a des problèmes d’incontinence urinaire (de l’urine qui s’écoule sans interruption), elle doit pour chaque prière obligatoire après l’entrée de la prière, après avoir uriné et nettoyé l’endroit de sortie, elle met un tissu qui empêche l’urine de toucher ses vêtement et son corps ensuite elle fait l’ablution avec l’intention de se rendre permise la prière obligatoire, ensuite elle fait la prière.

    •  

      Maladie urinaire : Si la personne peut avoir un temps de pureté durant les temps des prières (voir: http://www.sunnite.net/horaires-des-prieres-pour-un-mois-temps-des-prieres/) qui suffit pour accomplir la prière avec la purification dans ce cas elle doit attendre que l’urine cesse de couler avant la fin du temps de la prière. Mais si l’urine ne cesse de couler elle va uriner, elle se nettoie, elle met quelque chose qui empêche l’urine d’atteindre les vêtements, elle fait la petite ablution avec l’intention de se rendre permise la prière et elle accomplie la prière immédiatement après cela et elle refait cela pour chaque prière.

 Laisser un commentaire


7 + sept =