La personne responsable en Islam Moukallaf

La personne responsable en Islam Moukallaf

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيم

La louange est à Dieu le Créateur du monde Celui Qui existe sans début, sans fin, sans endroit, sans comment et ne dépend pas du temps, rien n’est tel que Lui et Il est Celui Qui entend et Qui voit, quoi que tu puisses imaginer Dieu en est différent, et que l’élévation en degré et la préservation de sa communauté de ce qu’il craint pour elle soient accordées à notre maître MouHammad Al-’Amîn, l’Honnête, celui qui a appelé à la religion de vérité, l’islam la religion de tous les Prophètes du premier ‘Adam au dernier MouHammad.

Une personne responsable est celle qui va rendre des comptes dans l’au delà. selon la Loi de l’Islam c’est quelqu’un qui est pubère, sain d’esprit et à qui est parvenu l’appel à l’Islam.

La puberté peut avoir lieu avec l’avènement de quinze ans lunaires ou autrement.

Le garçon devient pubère à la vue du liquide séminal (sperme, maniyy en arabe) sinon avec l’avènement de quinze ans lunaires (environ 14 ans et demi) et la fille devient pubère à la vue du sang des menstrues (les règles) ou à la vue du liquide (maniyy) sinon avec l’avènement de quinze ans lunaires (environ 14 ans et demi).

Quant au sain d’esprit, c’est celui qui n’a pas perdu sa raison.

Il est une condition que l’appel à l’Islam lui soit parvenu : cela signifie que si quelqu’un est pubère et sain d’esprit, il devient responsable par le simple fait que la base de l’appel à l’Islam lui est parvenu, c’est à dire qu’il lui est parvenu qu’il n’est de dieu que Allâh et que MouHammad est le messager de Allâh.

La personne à qui est parvenu l’appel à l’Islam est donc responsable (moukallaf) pour qui il est obligatoire d’entrer en Islam, d’œuvrer en conformité avec la loi de l’Islam, de s’acquitter de toutes les obligations et de se garder de tous les interdits.

On comprend par là que tant qu’il n’a pas atteint la puberté, l’enfant n’est pas responsable ; il en est de même pour le fou durant sa folie ainsi que pour celui qui a vécu en étant pubère mais à qui l’appel à l’Islam n’est pas parvenu. Allâh ta`âlâ dit :

﴿ وَمَا كُنَّا مُعَذِّبِينَ حَتَّى نَبْعَثَ رَسُولاً ﴾

(wa mâ kounnâ mou`adhdhibîna Hattâ nab`atha raçôulâ)

ce qui signifie : « Nous ne châtions qu’après avoir envoyé un messager » [sôurat Al-‘Isrâ’ ‘âyah 15]. Le messager de Allâh Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam a dit :

« رُفِعَ الْقَلَمُ عَنْ ثَلاَثَةٍ عَن النَّائِمِ حَتَّى يَسْتَيْقِظَ وعَن الصَّبِيِّ حتَّى يّحْتَلِمَ وعَن المَجْنُونِ حَتَّى يَعْقِل »

(roufi`a l-qalamou `an thalâthatin : `ani n-nâ’imi Hattâ yastayqiDHa wa `ani S-Sabiyyi Hattâ yaHtalima wa `ani l-majnôuni Hattâ ya`qil)

ce qui signifie : « La responsabilité est levée pour trois personnes : celui qui dort jusqu’à il se réveille, l’enfant jusqu’à ce qu’il devienne pubère et le fou jusqu’à ce qu’il recouvre la raison », [rapporté par Abôu Dâwôud].

Remarque : Le Messager de Allâh Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam appelait à l’Islam les arabes idolâtres quand ils se rassemblaient en provenance des diverses régions pendant la période du pèlerinage. Il leur faisait entendre les deux témoignages :

« أَشْهَدُ أَنْ لا إِلهَ إِلاّ الله وأَشْهَدُ أَنَّ مُحَمَّدًا رَسُولُ الله »

(‘ach-hadou ‘an lâ ‘ilâha ‘il-la l-Lâh wa ‘ach-hadou ‘anna MouHammadan raçôulou l-Lâh)

Je témoigne qu’il n’est de dieu que Allâh et je témoigne que MouHammad est le Messager de Allâh Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam . Les idolâtres arabes effectuaient en effet le pèlerinage à la Ka`bah par imitation de leur ancêtres musulmans.

Les cinq principaux devoirs de l’Islam (appelés cinq piliers de l’Islam)

Le Messager de Dieu Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam a dit :

« بُنِيَ الإِسْلاَمُ عَلَى خَمْسٍ: شَهَادَةِ أَنْ لاَ إِلَهَ إِلاَّ الله وَ أَنَّ مُحَمَّدًا رَسُولُ اللهِ، وَ إِقَامِ الصَّلاَةِ، وَ إِيتَاءِ الزَّكَاةِ وَ صَوْمِ رَمَضَانَ، وَ حَجِّ البَيْتِ إِنْ اسْتَطَاعَ إِلَيْهِ سَبِيلاً »

(bouniya l-‘Islâmou `alâ khams : chahâdati an lâ ‘ilâha illa l-Lâh wa anna MouHammadan raçôulou l-Lâh, wa ‘iqâmi s-Salah, wa ’îtâ’i z-zakât wa Sawmi ramaDân, wa Hajji l-bayti ‘in istaTâ`a ‘ilayhi sabîlâ)

ce qui signifie : « L’Islam est fondé sur 5 principaux devoirs : le témoignage qu’il n’est de dieu que Dieu et que MouHammad est le Messager de Dieu, l’accomplissement de la prière, l’acquittement de la zakât, le jeûne de RamaDân et le pèlerinage à la Maison Sacrée s’il en a la capacité », rapporté par Al-Boukhâriyy. La maison sacrée est la Ka`bah qui se trouve à la Mecque.

الحمد لله رب العالمين

La louange est à Allâh, le Créateur du monde.

Articles en Relation